Il voulait

Fragments, Micronouvelles, Nouvelles

Micronouvelle 

Temps de lecture estimé : 1 minute

Il voulait écrire un roman. Quelle drôle d’idée. Il voulait écrire une nouvelle, tout cela lui est passé. Il voulait écrire un poème, mais il s’est envolé. Il voulait s’allonger dans l’herbe et ne plus y penser. Il y est arrivé, son téléphone a vibré et il a regardé, le reflet dans son écran. Il n’y avait rien, pas de visage, pas d’orage, sinon la foudre brisée qui morcelait son âme. La rage de ne rien faire et de payer pour cela, en allant chaque jour surfer dans le néant. Tout cela c’était maintenant et il attendait là, consterné par lui-même, de ne pas savoir saisir, le bonheur opportun des songes indécis.

Inerte

Fragments

Figé entre deux blocs poisseux, ce corps s’évapore dans l’inertie des apparences. Le temps n’existe pas, pourtant il se dérobe, lentement, se désagrège comme la craie des falaises et emporte avec lui toutes les aspirations.

***

La morsure du froid révèle ma léthargie, elle en fait une brûlure dans mon cerveau de glaise, une marque irréversible dans la matière ductile.

***

Ce corps n’est pas le tien, ta vie ne t’est pas familière. Une ombre grise s’écoule sur les trottoirs, parmi la parade des métronomes, elle flotte entre deux mondes, bloquée par la torpeur. Cette ombre, elle te ressemble, mais ce n’est pas toi. Elle avale ton âme et en fait l’apparat calcifié des menues conventions.

***

Je trace des lignes de fuite qui mènent au bord d’une feuille. Je fais demi-tour, longeant tous les carreaux, la marge flamboyante attise ma docilité et j’attends sagement pour que rien ne se passe.

***

Au coin d’une feuille blanche, cornée, j’attends le testament des occasions manquées.