Le bruit des vagues

Voyage(s)

Au loin le bruit des vagues, des vagues les bruits du loin. La mer emporte avec elle nos souvenirs vers l’horizon. C’est un aller-retour incéssant du rêve à la mémoire. Au creux de ses ondulations, au milieu de la tempête, s’imprègnent les profondeurs de l’avenir.

Le Havre

Voyage(s)

Au pied du béton roule la mer grise, le ciel bas la regarde recracher ses galets.

***

Il y a dans cette grisaille apparente, pour celui qui observe bien, à l’aune des intempéries, toutes les couleurs du monde. Elles se reflètent dans la brume, scintillent à la lumière, s’infiltrent dans les cargos et repartent en mer, sous l’horizon mordoré d’un ciel instable.

***

Au petit matin, entre vagues et nuages, les bateaux glissent lentement sur le fil de l’aube.

***

Même les esprits rebelles, portant leur disgrâce comme un bouquet d’audace, indifférents aux injures compassées et aux froides invectives, semblent avoir cédé au grand chantier politique du patrimoine mondial ; rasés de frais.