Insomnie

Le battement des spasmes de ton corps. Je me creuse comme une dune sous le vent, tu te poses à l’ombre de mon ventre. Je souffle. Tu murmures. C’est une mélodie pour les insomnies, une page sous la main que je caresse, le son du papier sur mes doigts. De l’encre sous les ongles, j’efface. Inspiration nocturne, je gratte. Contenus numériques infinis, je regarde. La rue s’anime de mes pairs, j’écoute. Une bouche sur ta nuque, je désire. Le ciel se cache, j’attends. Souvenir brumeux, j’écris. J’attends le jour pour dormir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s