Dissiper l’obscurité

Pour dissiper l’obscurité il suffit de remuer les bras de haut en bas, de faire des moulinets, le plus rapidement possible puis de tourner sur soi-même tout en fermant les yeux. Imaginez la lumière la plus intense, la plus aveuglante, la plus perçante qui soit. À travers vos paupières, vous entreverrez la nuit et son secret sidéral, plus rien ne sera sombre désormais, ni la noirceur des profondeurs de l’océan ni la bêtise sans limite dont l’être humain est capable. Il n’y aura que poèmes et inspirations, lisières lumineuses et chants mélodieux entre vos paumes. Sentez la douceur de la plénitude et les rayons qui font trembler la cime de vos songes, sentez le murmure du vent qui s’est dissipé et le concert des vagues qui crépitent sur la plage en été. C’est la vérité intérieure dont vous êtes l’unique gardien. Vous rayonnez, quelque part dans les confins, dans plusieurs millions d’années, quelqu’un peut-être apercevra le reflet d’un feu qui se consume et il réchauffera son âme à cette lueur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s